[:fr]Jean-François Escoulen, tourneur sur bois[:en]Jean-François Escoulen, woodturner[:de]Jean-François Escoulen[:]

[:fr]

Après un apprentissage traditionnel en tournage d’ébénisterie (pieds de table, de style, balustres…) effectué en 1972, Jean-François Escoulen s’oriente peu à peu vers la création de pièces uniques. Sa grande maîtrise du tournage en finesse et du tournage excentrique l’ont amené à partager son savoir à travers le monde. Ses rencontres avec des tourneurs de différents pays lui ont donné l’occasion d’affiner techniques et créations.

Jean-François Escoulen, tourneur sur bois • 1982 : Meilleur Ouvrier de France.
• 1992 : 2ème prix au concours Artisa “l’Air du Temps” et trophée Alpexpo.
• 1993 : Prix de la ville de Cagnes-sur-Mer, création du premier mandrin excentrique.
• 1996 : Résident ITE (International Turning Ex-change) à Philadelphie. Prix Wharton Esherik Museum (USA).
• 1997 : Conférencier aux conférences Mondiale du Tournage à Philadelphie. Prix départemental SEMA.
• 97-99-02-05 : Démonstrateur au congrès annuel des tourneurs Américains.

Depuis 1998 :
• Enseigne le tournage en Europe, Israël, Australie, Canada, Etats-Unis, Japon.
Expose en galeries, collections particulières…
• Grand Prix Départemental des Métiers d’Art.
• Enseigne le tournage multi-axes à Arrowmont School / Tennessee (USA).
• 2000 et 2003 : Co-organisateur des Journées Mondiales de Tournage d’Art à Puy St Martin.
• 2004 : Prix Artinov (catégorie innovation métiers). Création du mandrin à rotule inversée.
• 2006-2007-2008 : Organise les Petites Journées de l’Arrondi.
• 2007 : Création du 3ème mandrin, permettant le désaxage d’un gobelet et contre-poids.
• 2009 : Prix du Public ex-æquo et prix des Artistes à Bréville (Charentes). Résident au Congrès des Tourneurs Américains.

En 2010, Jean-François Escoulen et son épouse Monique Escoulen, ébéniste, se sont attelés, à la demande de la municipalité d’Aiguines, à la création de l’école de tournage sur bois Jean-François-Escoulen dont Jean-François a été le principal formateur et le directeur jusqu’en février 2016.